A+ / A-
Actualités
05 août 2010
 

La clinique de l’Espérance propose une alternative à l’hospitalisation psychiatrique

Proposer une alternative à l’hospitalisation aux patients en difficulté sociale et thérapeutique : c’est l’objectif de Centre de continuité du lien Thérapeutique (CCLT), au sein de la Clinique de l’Espérance . Ouvert en janvier 2008,  ce Centre propose un accueil de jour, plusieurs fois par semaine, aux patients de tous horizons (et non uniquement ceux de la Clinique).

Qui sont les patients ?  

Ouvert  à tous, le CCLT peut accueillir deux types de patients.

D’un côté, les patients (adressés par leur médecin traitant ou les urgences psychiatriques du CHU) n’ayant jamais fait l’objet d’une hospitalisation psychiatrique mais qui ont besoin d’un suivi ponctuel pour les aider à traverser un moment difficile(…), sans avoir besoin de recourir à l’hospitalisation.

De l’autre, les patients sortant d’une hospitalisation psychiatrique, qu’il est nécessaire d’accompagner dans la reprise de leur vie quotidienne,  aussi bien sociale que familiale ou professionnelle…
La  durée du séjour, établie par contrat entre le patient et l’équipe médicale, est de six semaines en moyenne.

Un accompagnement personnalisé.

Durant leur séjour, tout est mis en œuvre pour assurer une véritable continuité de l’accompagnement thérapeutique des patients et les aider à se sentir mieux, grâce à l’appui de l’équipe médicale et à des groupes de parole (éventuellement renforcés par une approche individuelle).

L’équipe médicale du Centre est composée d’une ergothérapeute, d’un assistant social, d’une psychologue et d’infirmiers. Coordonnée par le psychiatre, tous ces  acteurs travaillent bien sûr en étroite collaboration avec les  autres professionnels prenant en charge le patient à l’extérieur.

En savoir plus : 

la Clinique de l’Espérance, située dans le cœur historique de Rennes, accueille des patients en hospitalisation libre (à temps complet ou à temps partiel), présentant diverses pathologies psychiatriques. Après une période d'observation d'une huitaine de jours, le projet de soins individualisé se construit à partir des attentes et des ressources mobilisables chez le patient.

Màj. 05 août 2010

A+ / A-